Nomenclature

PRATIQUE DE LA COTATION DES ACTES EN MÉDECINE GÉNÉRALE (utilisation de la nomenclature)

La diversification des cotations en médecine générale est un enjeu majeur. A travers les nombreux actes qu’un médecin généraliste peut réaliser (ECG, frottis, sutures de plaies…), c’est aussi l’intérêt du patient et la santé publique qui sont en jeu, ainsi que la reconnaissance de la médecine générale.

Enquête 2016

En juillet 2016, une enquête de l’URML Pays de la Loire sur la cotation des actes en médecine générale, auprès des médecins généralistes libéraux de la région (1200 réponses sur 3100 médecins interrogés soit 38,7% de réponses), a mis en évidence des freins expliquant que ces derniers utilisent principalement l’acte de consultation forfaitaire coté C ou CS ou G de la nomenclature, quel que soit le motif de la consultation.

Les deux principaux freins à l’utilisation d’autres cotations sont :

  • la complexité de la nomenclature
  • les difficultés pour l’expliquer aux patients

 

Des outils d'aide à la cotation

Afin d’aider les médecins généralistes libéraux à coter les actes, l’Union Régionale des Médecins Libéraux et la coordination régionale des Caisses d’Assurance Maladie des Pays de la Loire se sont associées. Le groupe de travail a ciblé 20 fiches, correspondant aux actes les plus courants pour les médecins généralistes de secteur 1.

Ces fiches posent un cadre précis et validé, associé à des exemples concrets afin que chacun de nous puisse y trouver une réponse facile, technique et précise.

Elles ne sont pas exhaustives. Elles ne sont qu’un échantillon de la nomenclature et des capacités techniques du médecin généraliste.

Ces cotations ont été conçues pour aider le suivi des patients autant que la santé publique, et pour la reconnaissance de la profession. Mais beaucoup de ces actes sont insuffisamment utilisés, soit parce que la facturation est complexe, soit parce que l’acte nécessite une connaissance technique ou matérielle.

Nous vous conseillons:

  • de vous approprier ces fiches une à une progressivement, en vous appuyant sur leur trame : pourquoi réaliser l’acte (et le cas échéant comment le réaliser), comment le coter et comment le tracer dans le dossier médical du patient.
  • d’échanger avec vos confrères sur cet outil, ou à l’occasion de réunions, car l’échange sur la pratique est souvent source d’enrichissement et d’innovation.

Nous restons à votre disposition pour toute précision. Si vous avez des questions et des commentaires, nous vous remercions de nous écrire à l’adresse suivante : nomenclature@urml-paysdelaloire.org

Un chevalet "actes en médecine générale" pour le Bureau

L’URML et la coordination régionale des caisses d’Assurance Maladie ont publié les fiches sur les principaux actes en médecine générale sont forme de chevalet à disposer du le Bureau ou importer en visite. Cet outil a été distribué à tous les médecins généralistes libéraux des Pays de la Loire.

Pour demander ce document, contacter l’URML (contact@urml-paysdelaloire.org).

 

Une Affiche pour informer les patients en salle d'attente

Pour essayer d’améliorer l’information des patients, l’URML et la coordination des caisses d’Assurance Maladie ont réalisé une affiche destinée à vos salles d’attente. Objectif: expliquer à vos patients que vous pouvez être amenés à pratiquer des actes spécifiques au cours de votre consultation.

Vous pouvez la télécharger ci-dessous ou la commander en écrivant au secrétariat de l’URML.