La téléexpertise

L’URML soutient la généralisation du financement conventionnel de la télé-expertise pour tous les médecins et toute la population.

L’intérêt de la télé-expertise est clair : il s’agit de structurer et reconnaître le coordination entre médecins de premier et de second recours, au bénéfice du parcours de soins des patients, de la bonne relation médicale confraternelle, et de l’efficience des soins.

L’URML a testé la télé-expertise en cardiologie entre 2018 et 2020 en laissant les médecins maîtres des motifs et des demandes, avec un financement spécifique de l’ARS des Pays de la Loire. 600 médecins généralistes et 80 cardiologues libéraux y ont participé.

Conclusion de cette expérimentation et préconisations :

La téléexpertise est généralisable et pertinente à condition qu’elle se développe dans le réseau de proximité entre MG et autres spécialités de recours, avec des outils aussi simples que les messageries ou le téléphone dans un premier temps. La facturation des actes doit être simple.

Voir Article revue Santé Publique