Remplaçant, assistant ou collaborateur ?

Avant l’installation, trois bonnes raisons de choisir…

… le remplacement

  1. en attendant de remplir toutes les conditions de diplôme lorsque le code de déontologie l’autorise
  2. pour compléter sa formation pratique avec une souplesse dans le choix des périodes d’exercice.
  3. pour exercer en l’absence du titulaire

… la collaboration

  1. s’installer sans engagement lourd
  2. compléter sa formation
  3. apprendre à gérer un cabinet et éventuellement mieux connaître la clientèle en vue d’une reprise de l’activité.

Remplaçant, collaborateur libéral, assistant libéral, collaborateur salarié ?

Le médecin remplaçant

… est un étudiant en médecine :

  • ayant validé un 2ème cycle d’études médicales en France ou dans un Etat européen,
  • inscrit en 3ème cycle des études médicales en France et répondant aux conditions de formation fixées par décret

OU

… un médecin titulaire de la même qualification, inscrit au Tableau de l’Ordre

QUI :

  • signe un contrat de remplacement en exercice libéral
  • exerce sous sa seule responsabilité ce qui l’oblige à s’assurer en responsabilité civile professionnelle,
  • exerce en lieu et place du médecin remplacé
  • utilise les feuilles de soins du médecin installé
  • perçoit une rétrocession des honoraires

Le médecin collaborateur libéral…

… est un médecin obligatoirement thésé qui :

  • signe un contrat de collaboration libérale auprès d’un autre médecin de la même spécialité (personne physique ou personne morale)
  • exerce sous sa seule responsabilité ce qui l’oblige à s’assurer en responsabilité civile professionnelle
  • dispose de feuilles de soins pré-identifiées à son nom
  • perçoit les honoraires liés à son activité
  • peut se constituer une clientèle personnelle
  • reverse au médecin installé une quote-part correspondant aux frais professionnels
  • doit s’immatriculer auprès de l’URSSAF et s’affilier à la CARMF

Le médecin assistant libéral…

… est un étudiant en médecine :

  • ayant validé un 2ème cycle d’études médicales en France ou dans un Etat européen,
  • inscrit en 3ème cycle des études médicales en France et répondant aux conditions de formation fixées par décret

OU

… un médecin titulaire de la même qualification, inscrit au Tableau de l’Ordre

QUI

  • signe un contrat avec le médecin installé, d’une durée minimale est d’un mois et reconductible jusqu’à une durée cumulable maximale de 2 ans.
  • exerce sous sa seule responsabilité civile professionnelle
  • exerce en même temps que le médecin remplacé.
  • utilise les feuilles de soins du médecin installé
  • perçoit une rétrocession des honoraires

ATTENTION Ce type d’exercice est soumis à l’autorisation du Conseil départemental de l’Ordre des Médecins et ne concerne que les cabinets situés dans une zone où la démographie médicale est faible ou une zone qui connaît des afflux exceptionnels de patients ou des circonstances exceptionnelles concernant la santé de la population (épidémie) ou des médecins. C’est au médecin demandeur de démontrer cette situation à l’Ordre notamment en s’appuyant sur des données statistiques et sur les témoignage des autres médecins du secteur.

Le médecin collaborateur salarié …

  • signe un contrat avec le médecin employeur respectant les dispositions impératives du droit du travail.
  • a un lien de subordination avec le médecin employeur pour tout ce qui relève de l’organisation du travail et de la gestion du cabinet
  • prend en charge les patients de son employeur
  • Exerce avec des feuilles de soin portant l’identification du médecin salarié et l’identification du médecin employeur pour permettre au premier de signer personnellement les actes qu’il aura réalisés et le second d’attester du paiement des honoraires

Cf. contrats-types établis par Le Conseil national de l’ordre.

 

Quels sites d'annonces ?

Pour les médecins généralistes

Il existe en Pays de la Loire plusieurs sites régionaux non commerciaux. L’URML conseille de s’inscrire sur tous ces sites afin de multiplier les chances de contact.

L’URML gère un site gratuit, réservé aux médecins et internes de la région Rempla-paysdelaloire.org.

Les Ordres départementaux des médecins proposent également des espaces d’annonce sur leurs sites.

Certains pages facebook offrent un bon trafic, mais ce sont des groupes fermés, il convient de demander l’accord de l’administrateur.

Sur le site KITMEDICAL vous trouverez un récapitulatif des sites locaux non commerciaux avec les liens.

Pour le médecins d’autres spécialités

Le nombre de spécialistes en formation est trop faible en région pour alimenter un site régional. Même si les sites existent il n’ont pas autant de trafic que pour les médecins généralistes.

Les média professionnels nationaux, payants, restent des vecteurs incontournables pour chercher des collaborateurs et remplaçants.

Les réseaux informels sont à développer (participation aux FMC, liens avec la Faculté).

Les Ordres départementaux peuvent être un point d’appui important pour publier les annonces.