Les stages d'internes

Les stages d’internes en spécialités libérales : « avant toute chose, il faut l’accord du coordonnateur de la discipline à la faculté de médecine »

La maîtrise de stage va être proposée aux médecins spécialistes, de la même façon qu’elle l’est en médecine générale. La commission de l’URML consacrée aux leviers de l’installation pour le 2ème recours a pris contact avec les Doyens des facultés de Nantes et Angers qui sont favorables à cette perspective, sous certaines conditions. Néanmoins, si vous envisagez d’être maître de stage, il faudra en premier lieu vous rapprocher de votre coordinateur local du DES qui étudiera votre demande et construira avec vous une maquette de prise en charge des internes. La nouvelle réforme du 3ème cycle prévoit une ouverture des stages d’internes à l’activité libérale, en phase de consolidation. Actuellement, les étudiants de la nouvelle réforme sont en phase socle et ne seront en phase de consolidation que dans 3 ans. Dans certaines régions, notamment à Poitiers, et dans certaines spécialités comme la pédiatrie à Nantes et Angers, cette possibilité est déjà offerte aux internes de l’ancien régime, sur avis du coordinateur de la spécialité.
Pour ceux qui envisagent la maîtrise de stage dans leur cabinet, je les invite à prendre contact avec le coordinateur de leur spécialité afin de négocier une demande de maîtrise de stage. Les dossiers doivent ensuite être déposés à la faculté de médecine et à l’ARS. 

Dr Véronique PISTORIUS