DMP

C’est parti pour le Dossier Médical Partagé !
Les annonces du 6 novembre par la Ministre Agnès Buzyn marquent le début de la généralisation du déploiement du Dossier Médical Partagé dans notre région.

Véritable carnet de santé numérique du patient, il vous permet d’accéder rapidement aux données utiles à sa prise en charge et de partager avec d’autres professionnels de santé ses informations médicales. Le DMP doit favoriser la coordination, la qualité et la continuité des soins entre tous les professionnels de santé, en ville comme à l’hôpital.

Actuellement, l’Assurance Maladie avance en priorité sur deux points essentiels :

  • l’ouverture en masse des DMP, notamment dans les officines ;
  • leur alimentation par les établissements de santé (compte rendu d’hospitalisation, etc.).

Votre mobilisation est une autre condition indispensable de la réussite du projet. Pour autant, il faut accepter que la montée en charge prenne du temps. Ainsi, il s’agit dès maintenant :

  • d’inciter vos patients à ouvrir leur DMP [1]  et à y inscrire leurs informations personnelles (données de contacts, etc.) ;
  • de remplir en parallèle et au fil de l’eau les éléments nécessaires à la constitution des volets de synthèse médicale prévus dans vos logiciels métier. Dès que vos patients disposeront d’un DMP, vous pourrez l’alimenter en quelques clics avec ce document. Il leur permettra de bénéficier d’une meilleure prise en charge, notamment en situation d’urgence.

Le Volet de Synthèse Médicale… l’essentiel sur votre patient « en quelques clics »

Le VSM se présente sous la forme d’une fiche de synthèse informatisée, conforme aux standards techniques et aux référentiels médicaux, contenant :

  • Des renseignements administratifs ;
  • Des renseignements cliniques ;
  • Les traitements au long cours ;
  • Les points de vigilance ;
  • En cas d’impression, la signature.

[1] Via votre logiciel DMP compatible si vous avez le temps ou en officine, en accueil des CPAM, en orientant le patient sur le site dmp.fr